dimanche 27 juillet 2014

Haikus de la nuit profonde (1)

Qui ne relèvent pas exclusivement de la situation des Chrétiens d'Orient.
Plutôt sur l'obsession globale d'une zone entre la Syrie et l'Irak qui voit depuis des siècles et des siècles ses frontières redessinées.

Ce que nous appelions le Levant à une époque.

Un très bel article de blog de Dominic Selwood prend pour exemple les Croisades, afin de nous montrer à quel point ces terres sont et furent disputées, et toujours témoins de la violence la plus extrême.

Avec deux Sig-Sauer
Le bandit de l'Euphrate
Charge sa ceinture

C'est que le roseau
Devient flûte dans sa plainte
Exilé des terres

Bandes armées éparses...
Flux d'argent ennemi
Ou ami qu'importe ?

Le blé n'a plus de terre
Redevenu sauvage
Il prie, se déplace

Dix heures pour fuir
A l'amertume le sel
Fait place en mangeant

Levant et Couchant
Nous ne savons plus quel terme
Plus de frontières